béquetance

béquetance

⇒BECQUETANCE, BÉQUETANCE, BECTANCE, subst. fém.
Arg. Nourriture, repas :
1. Mais pour la bectance mon ami! Fallait quand même, que je trouve du bulle! (...) On me faisait du « crédo » nulle part! (...) ni le boulanger(...) ni la fruitière...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 466.
2. Judex, Lebail étaient de corvée. Ils ramassèrent les bouthéons, se dirigèrent vers la porte(...) Forestier(...) les repoussa vers l'intérieur :
— Non, (...) on va vous apporter votre becquetance, la compagnie est consignée.
P. VIALAR, La Mort est un commencement, Les morts vivants, 1947, p. 358.
Marchand de béquetance. Restaurateur :
3. « Quand il y en a pour le marchand de béquetance, il y en a pour le marchand de sommeil. »
A. de Lafaille (LARCH. Suppl. 1880, p. 14).
Rem. Attesté dans Lar. encyclop., ROB. Suppl. 1970 et Lar. Lang. fr.
1re attest. béquetance 1880 (supra ex. 3); becquetance (1907 FRANCE); bectance 1916 (BARBUSSE, Le Feu, p. 27); dér. de becqueter, étymol. 2 c, suff. -ance. Lar. encyclop. admet becquetance ou bectance. ROB. Suppl. 1970 écrit uniquement becquetance. Fréq. abs. littér. : 6.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • becquetance — bectance ou becquetance [ bɛktɑ̃s ] n. f. • 1916, 1907; de becter, becqueter ♦ Très fam. Nourriture. ⇒ 2. bouffe, bouffetance. « Il apportait son panier. Dedans, y avait toute sa bectance » (Céline). ⇒BECQUETANCE, BÉQUETANCE, BECTANCE, subst. fém …   Encyclopédie Universelle

  • bectance — ou becquetance [ bɛktɑ̃s ] n. f. • 1916, 1907; de becter, becqueter ♦ Très fam. Nourriture. ⇒ 2. bouffe, bouffetance. « Il apportait son panier. Dedans, y avait toute sa bectance » (Céline). ● bectance nom féminin Populaire. Nourriture.… …   Encyclopédie Universelle

  • cuistance — [ kɥistɑ̃s ] n. f. • 1912; de cuisine, p. ê. d apr. becquetance ♦ Fam. Cuisine (2o). Faire la cuistance. ● cuistance nom féminin Populaire. Cuisine : Faire la cuistance. ⇒CUISTANCE, subst. fém. Arg. milit. et fam. Synon. de cuisine. A.… …   Encyclopédie Universelle

  • -ance — ⇒ ANCE, ENCE, suff. I. Le dérivé est rattaché au verbe ou au participe correspondant A. Le dérivé exprime l action (« le fait de » + inf.) 1. Le suj. du verbe de base désignerait une pers., le fait que qqn s accoutume, etc. : accoutumance « le… …   Encyclopédie Universelle

  • -ence — ⇒ ANCE, ENCE, suff. I. Le dérivé est rattaché au verbe ou au participe correspondant A. Le dérivé exprime l action (« le fait de » + inf.) 1. Le suj. du verbe de base désignerait une pers., le fait que qqn s accoutume, etc. : accoutumance « le… …   Encyclopédie Universelle


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»